Vers la fin de l'Etat de droit (Campagnes solidaires)

Publié le par Campagnes solidaires

(...)

Au prétexte de lutte contre le terrorisme, les règles du droit international, sont foulées au pied, comme à Guantanamo où les prisonniers afghans ne sont pas considérés comme des prisonniers de guerre, bien qu'ils relèvent à l'évidence des conventions de Genève. Devant la pression américaine, la France laisse les États-Unis requérir la peine de mort contre le français Z. Moussaoui au mépris des conventions judiciaires d'entraide bilatérale. Des milliers d'étrangers se trouvant sur le sol américain le 11 septembre, ont été maintenus en détention et interrogés par la police pour simple infraction supposée aux règles sur l'immigration.

Extrait du mensuel de la Confédération Paysanne (Campagnes solidaires)


Publié dans Articles de presse

Commenter cet article