Charles Ehrmann

Publié le

Il a osé dire...

 

M. Charles Ehrmann a souhaité que l'on évite de passer encore pour des donneurs de leçons à l'égard des Etats-Unis, car la France ne doit pas oublier leur rôle pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s'est interrogé sur l'opportunité de protester contre l'éventuelle condamnation à mort de M. Moussaoui.

(Extrait du compte rendu de la Commission Affaires étrangères - Assemblée nationale)

Publié dans Déclarations

Commenter cet article