Zacarias Moussaoui innocent? (RTL)

Publié le par F.P. avec Thomas Legrand aux Etats-Unis pour RTL

Zacarias Moussaoui est la seule personne inculpée aux Etats-Unis pour complicité dans les attentats du 11 septembre. Mais selon l'hebdomadaire américain Time qui cite des sources au FBI, les enquêteurs sont depuis longtemps convaincus que ce Français d'origine marocaine n'est pas impliqué dans les attentats.

Un petit soldat de seconde zone

Zacarias Moussaoui "n'a joué aucun rôle dans le complot du 11 septembre et n'était qu'un acteur mineur au sein d'Al-Qaïda": c'est ce qu'affirme l'hebdomadaire américain Time (daté du 20 octobre) en citant des sources non identifiées au FBI.

Le Français d'origine marocaine, seule personne inculpée aux Etats-Unis pour complicité dans les attentats du 11 septembre 2001 ne serait donc pas le responsable, comme l'accusation le prétend d'un détournement qui devait précipiter un avion sur la Maison blanche. Le FBI en aurait la certitude. Le magazine Time révèle cette information sans toutefois préciser les raisons qui ont amené la police fédérale à innocenter Moussaoui. Pourtant il avait été arrêté en août 2001, sur dénonciation d'un instructeur pilote de jet, étonné que son élève insiste pour apprendre à voler tout en se désintéressant des leçons de décollage ou d'atterrissage.

Moussaoui ne serait en réalité qu'un petit soldat de seconde zone d'Al Qaïda.Le juge en charge du dossier avait autorisé Moussaoui à faire citer de hauts responsables d'Al Qaïda détenus au secret par l'armée américaine et éventuellement susceptibles de l'innocenter. Mais le Pentagone refuse de faire interroger ses prisonniers de Guantanamo par des juges civils et la rumeur en cours était que le gouvernement envisageait de retirer Moussaoui des mains de la justice pour le faire juger par un tribunal militaire, possibilité qui semble maintenant compromise s'il se confirme que Moussaoui n'a rien à voir avec le 11 septembre.

F.P. avec Thomas Legrand aux Etats-Unis pour RTL

 


Publié dans Articles de presse

Commenter cet article