Zacarias Moussaoui transféré dans un pénitencier du Colorado (Reuters)

Publié le

 WASHINGTON - Zacarias Moussaoui, qui a fait appel de sa condamnation à la prison à vie pour complicité dans les attentats du 11 septembre 2001, a été transféré dans la nuit de vendredi à samedi dans une prison du Colorado considérée comme l'une des plus sûres du monde.

Selon des responsables américains, le Français d'origine marocaine a été extrait de sa cellule de la prison d'Alexandria, en Virginie, pour gagner par avion le pénitencier de haute sécurité de Florence, surnommé l'"Alcatraz des Rocheuses".
La seule personne inculpée aux Etats-Unis pour son implication dans les attentats suicide de 2001 a voyagé sous escorte policière.
Vendredi soir, les avocats du Français âgé de 37 ans annonçaient que leur client souhaitait un réexamen du jugement et de la condamnation prononcés le 4 mai, ainsi que de la décision de la juge Leonie Brinkema lui refusant de revenir sur son plaider coupable afin d'obtenir un nouveau procès.
Après sa condamnation, Moussaoui était revenu sur ses déclarations selon lesquelles il devait participer aux attentats du 11 septembre 2001. Lors de son procès, il s'était présenté comme le pilote d'un cinquième avion, qui, selon lui, aurait dû être écrasé sur la Maison blanche.
Lorsqu'il avait plaidé coupable en 2005, le Français affirmait faire partie d'un commando censé commettre une deuxième vague d'attentats au moyen d'avions de ligne détournés.
Condamné à la réclusion à perpétuité par la justice américaine, Moussaoui passera le reste de ses jours dans une cellule de béton de 3,5 mètres sur deux, pratiquement privé de tout contact avec ses semblables.
Il passera 23 heures sur 24 à l'isolement dans sa cellule insonorisée, meublée presque entièrement d'éléments en béton, tels qu'un tabouret, un bureau et un lit surmonté d'un fin matelas. La pièce est également équipée de toilettes et d'une douche.
FERS AUX PIEDS
Tout déplacement s'effectue avec des fers aux pieds et les mains menottées dans le dos.
Chaque détenu dispose en outre d'un petit poste de télévision noir et blanc branché sur un réseau interne qui diffuse des cours sur des sujets tels que les techniques de maîtrise des émotions, la littérature ou des offices religieux de différentes confessions, retransmis depuis la petite chapelle de la prison.
Une unique heure d'exercice, toujours seul, lui sera permise dans une autre pièce de béton.
Moussaoui ne devrait rencontrer que très rarement d'autres détenus, si jamais il en croise.
Parmi les quelque 400 pensionnaires de la prison de Florence, figure notamment Richard Reid, alias "Shoebomber", maîtrisé le 22 décembre 2001 à bord d'un vol Paris-Miami alors qu'il tentait de mettre à feu les explosifs dissimulés dans ses chaussures.
Omar Abdel-Rahman, "le cheikh aveugle" condamné pour le premier attentat contre le World Trade Center, en 1993, Theodore Kaczynski, dit "Unabomber", ou encore Terry Nichols, impliqué dans l'attentat d'Oklahoma City, en 1995, purgent également leurs peines dans cet établissement qui figure dans le Livre Guinness des records au titre de prison la plus sûre du monde.
Le bâtiment est équipé de 1.400 portes en acier commandées à distance, de nombreux détecteurs de mouvements et autres caméras. Outre les chiens qui y montent la garde, l'espace qui sépare la prison du mur d'enceinte est balayé par des faisceaux laser et truffé de capteurs de pression.
Plusieurs mouvements de défense des droits de l'homme militent contre ces conditions de détention, sources disent-ils de troubles psychologiques tels que dépression, anxiété, paranoïa ou hallucinations.

Publié dans Dépêches

Commenter cet article

Piment 21/02/2010 13:00


Pour avoir participé à assassiner 3000 personnes , il est heureux où il se trouve .