Moussaoui fait appel de sa condamnation à la réclusion à perpétuité (AFP)

Publié le

WASHINGTON (AFP) - Le Français d'Al-Qaïda Zacarias Moussaoui a fait appel vendredi de sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité pour complicité dans les attentats du 11-Septembre, a-t-on appris auprès du tribunal fédéral d'Alexandria (Virginie, est).

L'appel, déposé devant la cour d'appel fédérale de Richmond (Virginie), porte également sur le rejet de la requête par laquelle le Français avait tenté lundi de revenir sur sa déclaration de culpabilité pour obtenir l'ouverture d'un nouveau procès.

La juge Leonie Brinkema, chargée de l'affaire au tribunal d'Alexandria, avait rejeté la demande en expliquant qu'elle était "trop tardive", le code de procédure pénale fédérale interdisant de retirer un "plaider-coupable" après le prononcé de la peine.

Le tortueux procès de Zacarias Moussaoui, à jamais derrière les barreaux, n'en finit pas de livrer ses secrets: un nouveau témoignage indique vendredi qu'un seul juré a fait pencher la balance contre la peine de mort.


Un jury de douze personnes a condamné le 3 mai le Français à la réclusion criminelle à perpétuité pour sa complicité dans les attentats du 11 septembre 2001. Un vote à l'unanimité était nécessaire pour le condamner à mort.

Depuis l'annonce du verdict, deux jurés ont livré leurs confidences au Washington Post. Vendredi, le journal a révélé que le vote d'un seul juré a empêché Zacarias Moussaoui, 37 ans, d'être condamné à la peine capitale. Les jurés, qui s'exprimaient à bulletin secret, ont voté à 11 contre 1, puis à 10 contre 2 et à nouveau à 10 contre 2, en faveur de la peine de mort sur les trois accusations de terrorisme pour lesquelles Moussaoui était passible de la peine capitale, a révélé au Post la présidente du jury, un professeur de mathématiques.

Selon ce témoignage, les délibérations, qui ont duré 41 heures, ont atteint un seuil critique le 26 avril, au troisième jour de discussions qui n'ont pas permis d'identifier le juré à l'origine de l'impasse. "C'était intense, mais il n'y a pas eu de hurlements. C'était comme si un nuage noir était suspendu sur la salle de délibérations et nous avons été plusieurs à réaliser qu'une seule personne opposait un veto à toutes nos convictions et nos conclusions.(...) Nous avons essayé de discuter du pour et du contre, mais je dois dire que la plupart des arguments entendus autour de la table étaient en faveur de la peine de mort", a-t-elle dit. La juge Leonie Brinkema a ordonné que l'identité des jurés demeure secrète pour des raisons de sécurité. La présidente du jury, qui était en faveur de la peine de mort, a été à l'initiative de l'entretien avec le Post qui a été mené sous couvert d'anonymat. "Je me sens frustrée, a-t-elle dit au journal, parce que j'ai l'impression que beaucoup d'entre nous ont été leurrés par l'anonymat de celui qui a voté +non+. Nous ne connaîtrons jamais ses motivations". La présidente du jury indique que le témoignage de Moussaoui selon lequel le Français membre d'Al-Qaïda a affirmé qu'il devait projeter un avion contre la Maison Blanche, avec Richard Reid, "l'homme à la chaussure piégée", dans son équipe, avait peu de crédibilité. Les arguments de la défense pour qui Moussaoui était un malade mental étaient également peu convaincants, selon elle, bien qu'elle ait jugé plusieurs de ses comportements "bizarres".

Néammoins, "la plupart d'entre nous avons trouvé Moussaoui intelligent, futé, habile et un grand manipulateur", ajoute le professeur. La semaine dernière, un autre juré avait confié au Washington que Moussaoui n'avait pas été condamné à mort pour sa complicité dans les attentats du 11-Septembre parce que, malgré ses affirmations, son rôle était "mineur". "Il ne faisait pas nécessairement partie des opérations du 11-Septembre", avait expliqué ce juré, l'un des trois à avoir ajouté une circonstance atténuante à la longue liste proposée par les avocats de la défense: Zacarias Moussaoui n'avait qu'une connaissance limitée du projet des pirates de l'air.

Lundi, Zacarias Moussaoui avait lui-même fait reparler de lui. Dans un revirement spectaculaire qu'il avait justifié par sa confiance retrouvée en la justice américaine, le Français avait réclamé l'ouverture d'un nouveau procès, requête immédiatement rejetée. Zacarias Moussaoui est la première personne condamnée aux Etats-Unis pour les attentats qui ont bouleversé l'Amérique. Il avait plaidé coupable en avril 2005 de complicité avec les auteurs des attaques qui ont fait près de 3.000 morts.

Le Français d'origine marocaine sera enterré vivant dans une prison de haute sécurité du Colorado (ouest), coupé du reste du monde.
 

Publié dans Dépêches

Commenter cet article

fiouna 10/11/2010 10:41


j'ai du mal à croire que mon surveillant au collège soit devenue ainsi!! si gentil si tolérant!!!
mon soutien à sa famille!
une narbonnaise de coeur


Online Degree 30/09/2010 13:32


Online Degree
Online Phd
Mcitp Training
Life Experience Degree
online degree programs
MCSE training
Associate Degree
masters degree


Muller 15/09/2009 12:49

peut etre est ce moussaoui qui de son souffle de titan, fit s'ecrouler le batiment 7 ce fameux 11 sept, avec ses 47 etages..

slamer69 20/09/2007 13:34

ce minable n'est pas foutu d'assumer ses choix ! devant Dieu il reste un assassin et rien d'autres !
qu'il soit ou non de la branche direct des malades du Djiad n'est qu'un probleme accessoire. son choix de vie à été d'assassiné des innocents et devant Dieu ça reste un Crime.
qu'il pourrisse en prison n'a pas plus d'importance que ces familles qui se trainent au cimetière pour pleurer des innocents !
ce pauvre crétin n'a même pas compris comme Bin Laden qu'ils n'ont rien réussi du tout ! au mieux un JT de 20h00

il y a eu 3000 civils morts au USA ! combien les jiadistes ont ils perdu de soit disant combattants depuis le 11 septembre ?
qui en réalité à gagné ? Bush ou bin le larbin !
il n'y a pas photo ! Moussaoui à été le petit larbin de bin laden !
qu'il réflechisse tranquillement à tout ça maintenant...il a tout le temps..

Tim 31/10/2006 20:13

Découvrez la vérité sur le 11 sept 2001.
un effroyable complot....
http://reopen911.online.fr/