Moussaoui dément toute implication dans le 11-Septembre et veut être rejugé (AP)

Publié le

ALEXANDRIA, Virginie (AP) -- Le Français Zacarias Moussaoui demande à bénéficier d'un nouveau procès: seul condamné pour son implication dans les attentats du 11-Septembre, il reconnaît avoir menti dans ses aveux de culpabilité.

Dans une démarche effectuée vendredi par ses avocats et rendue publique lundi par le tribunal d'Alexandria en Virginie qui l'a jugé, Zacarias Moussaoui reconnaît que son affirmation selon laquelle il était censé détourner un avion et le précipiter sur la Maison-Blanche le 11 septembre 2001 était "une invention complète".
Cependant, la juge du tribunal Leonie Brinkema a indiqué lundi après-midi qu'elle refusait la requête de Moussaoui, les délais prévus par la législation fédérale ayant été dépassés.

Le Français d'origine marocaine a été condamné à la prison à vie la semaine dernière, peine qu'il doit purger dans une prison à sécurité renforcée du Colorado.
Ses avocats savent qu'un règlement fédéral "interdit à un prévenu de revenir sur ses aveux après que la sentence eut été prononcée". Mais ils ont néanmoins déposé un recours en mettant en avant leur "relation problématique avec Moussaoui" et le fait que de nouveaux avocats doivent être nommés pour les remplacer.

Zacarias Moussaoui avait été averti directement par la juge Brinkema qui lui avait dit: "Vous n'avez pas le droit de faire appel de votre condamnation, comme cela vous avait été expliqué lorsque vous avez plaidé coupable" en avril 2005. "Vous avez renoncé à ce droit." Elle avait concédé qu'il pourrait néanmoins faire appel de la sentence mais avait ajouté à son intention: "Je crois que ce serait un acte futile."
Dans une déclaration jointe à sa requête, Moussaoui affirme qu'il a été "extrêmement surpris" par la peine de prison à perpétuité, croyant qu'il "serait condamné à mort sur la base des émotions et de la colère envers moi pour les morts du 11-Septembre".
"Je vois maintenant qu'il est possible que je reçoive un procès équitable même avec des Américains comme jurés", peut-on lire dans cette déclaration.

"Je souhaite retirer mon plaider coupable et demander un nouveau procès au tribunal pour prouver mon innocence dans le complot du 11-Septembre", ajoute-t-il.
Pour expliquer ses multiples revirements, Moussaoui invoque la détention solitaire, qui l'a "rendu hostile envers tout le monde". "J'ai commencé à prendre des positions extrêmes pour combattre le système", affirme-t-il.

Publié dans Dépêches

Commenter cet article