Procès Moussaoui: nouveaux témoignages (AP)

Publié le

ALEXANDRIA (AP) -- Les auditions de témoins des attentats du 11 septembre 2001, enregistrements d'appels au secours des victimes et présentations de photographies se sont poursuivies mardi lors du procès de Zacarias Moussaoui devant le tribunal d'Alexandria, en Virginie.
Depuis la semaine dernière, le jury examine les circonstances aggravantes et atténuantes qui permettront de déterminer si le Français d'origine marocaine, unique inculpé aux Etats-Unis, mérite la mort ou la réclusion à perpétuité.

L'accusation a présenté des photographies de corps calcinés, retrouvés dans les décombres de l'aile du Pentagone, à Washington, frappée lors des attentats du 11 septembre. "Brûlez tout le Pentagone la prochaine fois", a lancé Zacarias Moussaoui lors de la suspension de séance pour le déjeûner.
Le jury doit entendre au total 45 témoins. La présidente du tribunal, Léonie Brinkema, a demandé aux jurés de ne pas se laisser submerger par leurs émotions en entendant ces témoignages et enregistrements poignants, comme celui dans lequel Kevin Cosgrove, bloqué dans une des tours du World Trade Center en feu, annonce qu'il ne veut pas mourir.

"Oh mon Dieu, non!, hurle-t-il, avant la brutale interruption de l'appel. Sa veuve, Wendy Cosgrove, a expliqué mardi devant les jurés que les deux enfants du couple ne se sont jamais remis de ce décès. Leur fils aîné, aujourd'hui âgé de 17 ans, a des tendances autodestructrices et des ennuis avec la justice. "Il est très en colère et souvent cette colère se retourne contre moi", a témoigné Mme Cosgrove. Sa fille cadette de trois ans suit elle une psychothérapie après des actes d'automutilation. AP

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article

pascal 14/04/2006 20:42

Définitivement dangereux, cet homme ne sera pas guéri par la prison. L'humanité est face à lui en état de légitime défense.

flopaps 14/04/2006 14:00

Oui je suis contre la peine de mort: celle qu'a décidée sans jugement un groupe terroriste envers des victimes innocentes. Les articles que vous publiez sur votre site sont accablants: Moussaoui ne regrette rien; crache sur les victimes.Il n'a d'autre souhait que d'être condamné à mort et de figurer dans la liste des martyrs de l'Islam.
Et qui paye pour la défense de Moussaoui? Nous, les contribuables français, puisque cet assassin est français et continue à déshonorer la France. Continuez à le défendre: Quand votre famille aura péri dans un attentat terroriste, vous changere peut-être d'avis...