Procès Moussaoui: nouveaux témoignages poignants de proches des victimes des attentats (AP)

Publié le


AP | 10.04.06 | 20:45
ALEXANDRIA (AP) -- Les jurés au procès de Zacarias Moussaoui ont continué à entendre lundi des témoignages poignants de proches des victimes des attentats du 11-Septembre, ainsi que les enregistrements d'appels au secours dans les tours du World Trade Center.

Le procès de l'unique inculpé aux Etats-Unis est entré la semaine dernière dans une nouvelle phase. Le jury doit soupeser les circonstances aggravantes et atténuantes qui permettront de dire si le Français d'origine marocaine mérite la mort ou la réclusion à perpétuité.

Lundi, Lee Hanson, 73 ans, est venu expliquer comment il a vu l'avion dans lequel se trouvaient son fils Peter et sa petite-fille heurter une des tours jumelles. Peter, ajoute-t-il, venait de lui téléphoner pour lui annoncer que les pirates allaient précipiter l'avion contre une tour, en le rassurant: "ne t'inquiète pas, papa, si ça arrive, ce sera rapide".

Puis, poursuit Lee Hanson, Peter "a dit, très doucement, 'Oh mon Dieu, oh mon Dieu, oh mon Dieu"'. Peter Hanson et son épouse Sue étaient partis de Boston pour rendre visite à leurs grands-parents à Los Angeles et emmener leur fille de deux ans, Christine, à Disneyland.

Les enquêteurs, a poursuivi Lee Hanson, lui ont demandé dans les jours qui ont suivi les attentats de retrouver dans la maison des échantillons d'ADN des victimes, pour identifier leurs restes. "C'est probablement une des pires choses que j'ai faites dans ma vie. Je prenais des cheveux sur des brosses, j'ai mis des brosses à dents dans des sacs". La seule trace retrouvée de son fils était un morceau d'os de quelques centimètres.

Les jurés ont également entendu l'enregistrement de l'appel au secours d'une victime bloquée au 82e étage de la Tour Sud. "Je vais mourir, n'est ce pas? Mon Dieu, je vous en prie, il fait si chaud, je brûle".

John Creamer, qui a perdu sa femme Tara dans les attentats, a raconté aux jurés les conséquences de ce décès sur les deux enfants du couple. "Comment voulez vous dire à des enfants que leur mère est morte et qu'elle ne reviendra pas?".

Le jury doit entendre au total 45 témoins. La présidente du tribunal, Léonie Brinkema, a demandé aux jurés de ne pas se laisser submerger par leurs émotions en entendant ces témoignages. Lors de la suspension de séance pour le déjeûner, Zacarias Moussaoui a lui parlé de "cirque" et souhaité aux Etats-Unis de "brûler". AP

Publié dans Dépêches

Commenter cet article