La défense de Moussaoui en appelle à Reid (Nouvel Obs)

Publié le

Les avocats veulent discréditer le témoignage du Français qui assure qu'il devait participer avec lui à une attaque aérienne de la Maison Blanche.

La défense de Zacarias Moussaoui en appelle à Richard Reid. Selon le Français inculpé aux Etats-Unis pour complicité dans les attentats du 11-Septembre, il devait participer avec le Britannique, incarcéré aux Etats-Unis, à une attaque aérienne de la Maison Blanche. C'est pour contrer le témoignage de leur client que les avocats ont donc demandé à faire témoigner "l'homme aux chaussures piégées".
Les avocats ont déposé cette requête lundi soir. Les avocats de Moussaoui avaient tenté en vain de convaincre leur client de ne pas se livrer à ces témoignages accablants pour lui même.
"L'un des autres membres de mon équipe était Richard Reid. Pour les autres, ce n'était pas encore défini", avait déclaré Moussaoui devant les jurés qui doivent décider s'il sera ou non exécuté après avoir été jugé passible de la peine de mort pour sa complicité avec les auteurs des attentats.

Paris-Miami

Zacarias Moussaoui a été arrêté en août 2001. Il n'est pas certain que Richard Reid était aux Etats-Unis le 11 septembre 2001.
Richard Reid, membre du réseau terroriste d'Al-Qaïda, avait été arrêté sur un vol Paris-Miami d'American Airlines le 22 décembre 2001, porteur de chaussures bourrées d'explosif, alors qu'il tentait d'y mettre le feu avec une allumette. Il a été condamné le 30 janvier 2003 et purge une peine de prison à vie aux Etats-Unis, à Florence (Colorado, ouest).
Richard Reid fréquentait la même mosquée que Zacarias Moussaoui à Londres et il était au Pakistan et en Afghanistan à la fin de 2001 avant de retourner en Europe.

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article