Zacarias Moussaoui sera passible de la peine de mort (Reuters)

Publié le

ALEXANDRIA, Virginie (Reuters) - Le jury fédéral chargé de juger le Français Zacarias Moussaoui, seul suspect poursuivi pour les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, a estimé qu'il pouvait être condamné à mort.

Son procès va donc entrer dans une deuxième phase destinée à déterminer s'il doit être exécuté ou condamné à la prison à vie.

Les 12 jurés ont ainsi reconnu que Moussaoui avait menti aux enquêteurs du FBI après son arrestation, survenue trois semaines avant les attentats, et a jugé que ses mensonges avaient entraîné des morts.

"Par ce verdict, le jury a estimé que la peine de mort était possible dans cette affaire", a déclaré Edward Adams, responsable de l'information auprès du tribunal.

L'an dernier, Moussaoui a plaidé coupable de six chefs d'inculpation.

"Vous n'aurez jamais mon sang! Dieu vous maudisse tous!", a-t-il lancé après que le juge et les jurés eurent quitté la salle d'audiences.

La seconde phase de son procès, qui se déroule à quelques kilomètres du Pentagone, frappé le 11 septembre 2001, débutera jeudi. Plusieurs proches de victimes des attentats devraient être appelés à témoigner à charge.

Publié dans Dépêches

Commenter cet article