Procès Moussaoui: un ancien responsable de la FAA assure que des mesures de sécurité auraient pu être prises (AP)

Publié le

ALEXANDRIA, Virginie (AP) -- Un ancien responsable de la sécurité de la Direction générale de l'aviation civile aux Etats-Unis a témoigné mercredi au procès de Zacarias Moussaoui, et il a affirmé que de nombreuses mesures de sécurité auraient pu être prises pour éviter des détournements d'avions si les autorités avaient été au courant des projets terroristes du Français avant son arrestation en août 2001.

Zacarias Moussaoui est le seul inculpé aux Etats-Unis en relation avec les attentats du 11-Septembre.
Robert Cammaroto a déclaré que la Federal Aviation Administration (FAA) aurait pu redéployer les membres des services d'ordre dans le secteur aérien, améliorer les contrôles de sécurité, et apprendre aux équipages à résister aux pirates de l'air s'ils avaient su que des terroristes d'Al-Qaïda entraînaient des pilotes pour détourner des avions et les écraser contre des bâtiments.

M. Cammaroto était chargé de donner des directives en matière de sécurité aux transporteurs en 2001, quand les autorités sont devenues conscientes de l'existence de menaces variées. Il a été désigné par l'accusation comme témoin de substitution pour remplacer deux autres témoins travaillant pour l'aviation civile, et à qui la juge Leonie Brinkema avait interdit de témoigner. Ils avaient en effet été en contact avec l'avocate de l'Administration de la sécurité des Transports, Carla Martin, qui leur avait transmis des informations sur les audiences, contrairement aux règles fixées avant le procès.

La moitié du dossier de l'accusation repose en effet sur les témoignages de responsables de l'aviation civile. Les procureurs entendent en effet montrer les mesures actives que le FBI aurait pu prendre et les mesures défensives qu'auraient pu prendre les responsables de l'aviation civile pour éviter le 11 septembre 2001 si Zacarias Moussaoui avait parlé lors de son arrestation, un mois avant les attentats. AP

Publié dans Dépêches

Commenter cet article