Zacarias Moussaoui est condamné d'avance, selon sa mère (AP)

Publié le

PARIS (AP) -- A quelques jours du début des débats du procès de Zacarias Moussaoui, seul inculpé aux Etats-Unis pour les attentats du 11 septembre 2001, sa mère a une nouvelle fois estimé jeudi qu'il doit être jugé pour ce qu'il a fait et non pour ce qu'on voudrait qu'il ait fait.


"Le procureur a besoin de montrer aux victimes qu'il a un responsable. Mon fils était en prison avant le 11-Septembre", a déclaré jeudi Aïcha El Wafi, sa mère, lors d'une conférence de presse à la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH).
Mme El Wafi et ses avocats français seront présents lundi au tribunal fédéral d'Alexandria (Virginie). Elle considère que son "fils est condamné d'avance" mais souhaite que les jurés "respectent la loi".
Me Patrick Baudouin, l'un de ses avocats, par ailleurs président d'honneur de la FIDH, redoute un procès en "trompe l'oeil au nom de la sacro-sainte lutte contre le terrorisme". Zacarias Moussaoui n'a aucune implication directe dans les attentats du 11-Septembre, a assuré Me Baudouin.

"Il a reconnu avoir été préparé à une attaque contre la Maison Blanche", a souligné l'avocat. En plaidant coupable, Zacarias Moussaoui ne facilite pas la tâche de ses avocats américains. Mais, estime-t-il, le condamner à la peine de mort pour des faits qu'il n'a pas commis fera de lui "un martyr de référence qui confortera un certain nombres d'ennemis des Etats-Unis", a déclaré l'avocat.
Il souhaite que le ministre de la Justice français demande expressément à son homologue américain, qu'il reçoit vendredi, que soient appliquées les "règles du procès équitable" et que la peine de mort ne soit pas appliquée.
Le Français d'origine marocaine a plaidé coupable l'an dernier de six chefs d'inculpation, reconnaissant qu'il s'était rendu aux Etats-Unis pour participer à des attentats d'Al-Qaïda contre des bâtiments importants mais démentant avoir eu connaissance des attaques du 11-Septembre. L'accusation affirme qu'il aurait pu fournir des informations permettant d'empêcher ces attentats. AP

Publié dans Dépêches

Commenter cet article