Procès Moussaoui: la présélection du jury presque terminée (AP)

Publié le par AP

ALEXANDRIA, Virginie (AP) -- Le tribunal fédéral d'Alexandria (Virginie) poursuivait jeudi la présélection du jury au procès de Zacarias Moussaoui, seul inculpé aux Etats-Unis pour les attentats du 11-Septembre. En cinq jours, 67 candidats ont déjà été retenus par la juge Leonie Brinkema, bien que certains aient été contestés par la défense.


Quelque 36 nouveaux jurés potentiels devaient être interrogés jeudi au tribunal, situé près de Washington. Au total, la juge Brinkema veut en désigner 85, et c'est dans ce groupe de personnes que les 12 jurés du procès et leurs six suppléants seront choisis le 6 mars après un nouvel écrémage.
Les jurés devront décider si Moussaoui, 37 ans, doit être condamné à mort ou à la prison à vie. Le Français d'origine marocaine a plaidé coupable l'an dernier de six chefs d'inculpation, reconnaissant qu'il s'était rendu aux Etats-Unis pour participer à des attentats d'Al-Qaïda contre des bâtiments importants mais démentant avoir eu connaissance des attaques du 11-Septembre.

Mercredi, la juge a désigné 17 jurés potentiels, dont un qui avait assisté à des offices religieux pour une victime des attentats. Mais elle en a également rejeté 18.

Parmi ces derniers figurent un homme qui avait enquêté sur l'attaque contre le Pentagone le 11 septembre 2001, un autre dont l'épouse travaillait au Pentagone le jour des attentats, et un troisième dont le frère a vu un avion de ligne s'écraser sur une tour du World Trade Center. Un autre a été écarté car sa petite amie, hôtesse de l'air, connaissait des membres d'équipage tués dans le quatrième avion détourné qui s'est écrasé en Pennsylvanie.

La juge Brinkema a rejeté les objections de la défense concernant trois personnes et les objections de l'accusation pour une autre.
L'avocat de la défense Edward MacMahon n'a ainsi pas réussi à convaincre la magistrate de ne pas présélectionner un fonctionnaire dont une collègue a perdu son frère dans l'attaque contre les tours jumelles. Me MacMahon avait estimé que l'homme risquait de ne pas être impartial suite à ses déclarations.

L'avocat de la défense Gerald Zerkin a de son côté contesté la désignation d'un homme qui a lu le rapport d'enquête sur les attentats et pratique le covoiturage avec des personnes qui travaillaient au Pentagone le jour des attaques. Mais la juge a estimé qu'il était bien informé et n'avait pas d'idées préconçues sur l'affaire.

Mme Brinkema a également soulevé une objection à la sélection d'une femme se déclarant favorable à la loi du Talion et à la peine de mort pour les meurtriers. Mais la magistrate a estimé que la candidate était prête à prendre en considération des circonstances atténuantes.

Le parquet voulait pour sa part empêcher la désignation d'une femme, estimant qu'elle était favorable à la peine de prison à vie et était critique à l'égard du FBI. Mais la juge a estimé possible qu'elle change d'avis et se prononce pour la peine de mort.

Depuis le début des audiences de sélection du jury, la magistrate a choisi 14 candidats malgré les objections de la défense.
Moussaoui, qui était présent au tribunal mercredi, a pris des notes et a eu trois brefs échanges avec Alan Yamamoto, un des membres de l'équipe d'avocats commis d'office qu'il dénonce régulièrement. A la fin de l'audience, il a quitté la salle en maudissant chacun de ses avocats et les Etats-Unis, ajoutant "Dieu bénisse Oussama ben Laden et Al-Qaïda". AP

Publié dans Dépêches

Commenter cet article