Des familles de victimes du 11-Septembre ont écrit à la mère de Zacarias Moussaoui, selon elle (AP)

Publié le par YKB

MONTPELLIER (AP) - Aïcha el-Wafi, la mère de Zacarias Moussaoui, inculpé aux Etats-Unis dans le cadre des attentats du 11 septembre 2001, a affirmé mardi que des familles de victimes du 11-Septembre lui ont écrit. "Ils savent que mon fils n'a rien à voir avec cela. Ils disent que ce n'est pas la peine de rajouter une victime à toutes celles qui sont déjà mortes", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse à Montpellier avec son avocat, Me Patrick Baudouin.

Alors que le procès doit s'ouvrir le 6 février avec la sélection des jurés, avant d'entrer dans le vif du sujet un mois plus tard, la mère de Zacarias Moussaoui a estimé que son fils "a accepté de plaider coupable pour avoir la paix", ajoutant, les procureurs américains ont "bien manipulé les choses".

Aïcha el-Wafi a insisté pour que son fils soit "jugé et condamné pour ce qu'il a fait, et non parce que c'est un Arabe ou un islamiste". "La dernière fois que je l'ai vu", a-t-elle encore précisé, "c'était il y a 18 mois et je ne l'ai pas reconnu. Aujourd'hui, je ne sais vraiment pas dans quel état il doit être, après quatre ans et demi à l'isolement".

Me Baudouin a précisé que lui et sa cliente se rendront pour une semaine à Alexandria (Virginie) à partir du 6 mars et qu'ils y retourneront en avril jusqu'à l'énoncé du verdict.

Aïcha el-Wafi a refusé de se prononcer sur l'état mental de son fils: "Fou? Je ne sais pas. Seuls les psychiatres pourront le dire. Mais quelqu'un qui est à l'isolement depuis quatre ans et demi ne doit pas voir les choses normalement". AP

Publié dans Dépêches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article